vivre en collocation!

7 Mai

coloc

L’avez-vous déjà fait? Cela fait désormais quelques années que je vis en colocation (environ 4 ans), je me permets donc de donner mon point de vue sur la chose.

Tout d’abord il y a différents types de collocation:

1.celle avec les amis: Après le succès de Friends, tout le monde a eu un jour l’envie de se retrouver entre potes dans une coloc super sympa, où tout le monde il est beau et gentil! Le truc c’est que dans la réalité ça se passe pas comme ça… et les amitiés peuvent être rapidement mises en danger car ce n’est pas parce qu’on est pote qu’on est capable de vivre ensemble au quotidien…au moment de ranger le salon, de faire la vaisselle ou de remplir certaines corvées ménagères comme nettoyer les chiottes ou la salle de bain! De plus si vous décidez de faire le tout est à tout le monde, il faut se mettre bien d’accord sur les comptes car ça part vite à la débandade.

2.avec des inconnus: J’ai tenté l’expérience pour la première fois à Paris. Mon colloc/proprio avait 60 ans, un peu despotique et surtout trop sûr de soi…il ne se gênait pas malgré son jeune âge pour faire de l’œil à mes amies. Cela a duré 6 mois et j’aurai pas pu tenir un jour de plus! Le seul avantage a été d’avoir une chambre pendant 6 mois dans le 1er arrondissement parisien à 2 min de Châtelet. La seconde expérience a été en Argentine dans le cadre de mon échange universitaire à Buenos Aires, c’était une collocation 99% internationale (sauf le proprio qui était argentin)…une colloc d’allemands, de français, de gringos….de suisses, canadiens etc…un mélange culturel sans précédent! Une expérience inoubliable!!! Ce qui a fait que cela pouvait être possible (sachant qu’on vivait à 15 répartis entre 3 maisons) car nous avions 5 jours sur 7 une dame qui s’occupait des communs, cette très chère Maria-Luisa et surtout l’espace était assez grand pour tout le monde (4 salles de bain, 4 toilettes, 3 cuisines…1 terrasse énormissime!). Ma dernière expérience est celle que je suis en train de vivre actuellement à Londres depuis plus d’un an. Je vis encore dans un contexte international puisque mes collocs sont 2 anglais (un mec et une nana) et 1 mexicain! La maison est assez grande (1 salon avec 2 sofa beds en extra + une petite chambre inhabitée), nous avons une femme de ménage 2h par semaine qui s’occupe des pièces communes et nous essayons de vivre en harmonie avec les tempéraments de chacun… ce qui n’est pas chose facile! En effet, entre les petites notes critiques car on a oublié de faire la vaisselle ou les accusations sans fondement, ce n’est pas tous les jours une partie de plaisir…Il faut prendre sur soi, ne pas prendre mal le fait que ta colloc ne te salue pas le matin alors que tu viens de lui faire un sourire sympathique et amical, passer outre les petites remarques piquantes sur ta capacité à parler anglais…enfin, à Londres y a pas non plus trop le choix car finalement la collocation te permet pour le même prix (voir bcp moins cher) d’avoir un espace de vie plus large à condition de céder un espace de privacité!

Il ne me manque plus que le dernier type de collocation…la vie de couple!

Publicités

Une Réponse to “vivre en collocation!”

  1. Kiwi mai 22, 2009 à 10:04 #

    Pour une seconde j’ai cru que tu parlais de moi dans ce post 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :