les amitiés fragiles…

5 Avr

stickers0001

Je travaille depuis plus de 6 mois dans le même delicatessen…j’ai pris donc quelques habitudes de travail, certains mécanismes! J’apprécie ce travail surtout pour le relationnel que ce soit avec les clients, avec les traders et avec mes collègues. Mais comme dans toute structure, il existe une certaine hiérarchie à respecter. Nous avons au magasin 2 assistant managers, leur fonction est donc d’assister « the boss » et souvent de servir de flics quand on se dissipe un peu. Ce sont deux personnes que je respecte (-ais) énormément pour leurs qualités humaines et professionnelles. J’en arrivais même à penser qu’on avait créé avec le temps une certaine amitié. Un des 2 n’est au magasin que depuis mi-janvier et était auparavant manager à part entière de l’autre magasin…petite rétrogradation indigeste. Durant les quelques premières semaines à son nouveau poste nous étions tous là pour le guider et pour lui montrer les règles établies par « the boss » afin qu’il prenne peu à peu ses propres marques. J’ai eu souvent l’occasion de travailler avec lui sur l’autre site, il m’a souvent demandé de lui rendre des services que j’ai rendus avec plaisir…et je l’ai toujours respecté en tant que mon supérieur.

La semaine dernière, l’autre assistant manager est venue nous prévenir qu’il fallait qu’on change de comportements, moins de bavardages, plus de rigueur…ce qu’on a pris particulièrement mal sachant que nous passons les 90% de notre temps concentrées sur le client et le ménage! Passons…une remarque qui n’est pas passée à la trappe a été celle comme quoi nous ne respections pas l’autre manager en tant que tel. Ce à quoi j’ai répondu que s’il ne nous demandait pas de faire les choses et qu’à chaque fois qu’on lui demandait un travail il nous renvoyait sur elle, il était difficile de suivre ses ordres à lui (vu qu’il ne nous disait  rien). Suite à cette mise au point,  ma collègue qui réfléchissait déjà à démissionner à trouver le bon argument pour mieux prendre les voiles! Pour ma part, même si l’idée de partir me trotte depuis quelques semaines, je ne peux pas me permettre de me retrouver sans travail maintenant. J’ai donc pris note de  ce qui avait été dit…et voilà! Seulement ça ne s’est pas arrêté là…en effet, j’ai été convoqué vendredi dans le bureau de « the boss » afin de rendre des comptes. Je me suis bien faite remonter les bretelles, mon travail n’est plus aussi performant que durant les fêtes de Noël (j’ai été la seule à ne pas tomber malade!!!), je ne fais pas bien le ménage (j’ai jamais prétendu que j’avais des compétences dans ce domaine), je parle trop… j’envoie des textos pendant mes heures de travail (je me suis faite balancée par un des assistants sachant qu’il passe sa semaine au tél pendant ses heures de travail) et le top du top, je fais du « deal de bouffe » grâce à mes 40% de réduction sur le magasin. L’assistant a suspecté mon comportement car je lui ai demandé de me donner le reçu de mes achats. Ce que j’ai rapidement démenti en confirmant que je gardais mes reçus afin de faire mes comptes😉.  Certes il m’est arrivé deux fois d’acheter du fromage pour des amis mais je n’appelle pas ça du « deal », j’appelle ça rendre service!!! Je pense que toutes personnes confondues dans ce magasin a déjà réalisé des achats pour des tierces personnes, a déjà répondu au tél ou envoyé des textos, a déjà discuté 5 min avec des amis qui passaient au marché (lorsqu’il n’y avait pas de clients, bien sûr!). Je suis donc une mauvaise employée et il faut que les choses changent car je suis là pour montrer l’exemple (dixit the boss )!!! En fait, j’accepte le reproche sur un seul point: celui du ménage!

J’ai donc décidé d’améliorer mon comportement au travail:

1) si je dois téléphoner ou envoyer un texto, je vais aux toilettes.

2) si je veux parler, je simule ça comme un conseil à mon collègue.

3) si je dois rendre service, je ne demande plus les reçus.

4) si je dois faire le ménage, je ferai bien le ménage.

5) Je ne ferai plus confiance à mon assistant, c’est mon supérieur, ce n’est pas mon ami!

6) Donner toujours l’impression d’être « busy »

actu-en-patate

3 Réponses to “les amitiés fragiles…”

  1. patrice avril 5, 2009 à 9:25 #

    Ce dessin est vraiment d’actualité , sympa pour les manifs du premier Mai et en carte postales pour accueillir nos lettres de lincenciements avec le sourire…🙂

  2. Mel avril 6, 2009 à 7:29 #

    « L’entreprise n’est pas ton amie!!! »
    moi aussi j’ai appris cette petite formule il n’y a pas longtps, qd j’ai quitté Boucheron..

    des bisous ma caille

  3. lulu avril 21, 2009 à 9:13 #

    même à l’éducation nationale, c’est la même, alors que j’ai pris le congès mater le + court possible (tt mes collegues se st fait faire des prolongations), que je reste jusqu’à 6h pour discuter avec mes élèves de leur problème alors que le loulou attends chez la nounou, que je suis PP, que j’enseigne la sécurité routière 2h par semaine (si, si!!) et beh, je ne m’implique pas assez dans mon travail!!! moralité: il faut faire de la lèche et tjrs aller dire au boss qd on fait qqlchose de bien (je me suis qd même fait engueuler parce que je partais trop tard et que c’était le directeur qui devait fermer le collège)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :